De los conflictos y de sus construcciones.  Mundos ibéricos y latinoamericanos Élargir

De los conflictos y de sus construcciones. Mundos ibéricos y latinoamericanos

Lanes et al. (éds.)

Neuf

Julien Lanes Marsall, David Marcilhacy, Michel Ralle, Miguel Rodríguez (éds.)

Plus de détails

20,00 €

Questions ? Contactez-nous

Livraison par La Poste

Nous expédions à l'étranger

Paiement sécurisé par CB

Date(s) : 

2013

Langue(s) : 

Français ; espagnol (castillan)

Editeur(s) :

Paris, Editions Hispaniques, 2013

Description : 

1 vol. (419 p.) : ill., photographies, tableau, couv. ill. ; 24 cm

ISBN : 

978-2-85355-078-9

Sommaire

A. En los orígenes. Génesis y gestaciones de los conflictos

Manuel Santirso, Julien Lanes Marsall, Carlos Illades Aguiar, Paulo Pinheiro Machado, Sergio Zermeño, Claudio Henrique Batalha, Michel Ralle, Francisco Sánchez Pérez, Marcelo Badaró Mattos, Gutmaro Gómez Bravo y Rubén Pallol Trigueros, Rubén Vega García

B. Formas del conflicto. Símbolos, discursos y violencias

Eduardo González Calleja, Laetitia Blanchard Rubio, Francisco Morente, Hélène Dewaele Valderrábano, Marie-Aline Barrachina, Javier Domínguez Arribas, Dora Barrancos, Ricardo Antunes, Silvia Castillo-Winter

 C. Templar los conflictos. Construir memorias

Antonio Niño y José Antonio Montero, Pere Gabriel Sirvent, Serge Buj, Sophie Baby, Antonio Elorza, Rosario Ruiz Franco, Nadia Tahir yMagdalena Schelotto

 

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

L’archive sensible : mémoires, intimité et domination

Cet ouvrage s’interroge sur les relations entre mémoire, intimité et historiographie dans le contexte particulier des expériences de domination – colonialisme et dictatures – qui
ont affecté les espaces (ex)impériaux des mondes ibériques contemporains.
En s’appuyant sur différents cas d’étude (Afrique, Amérique latine, Péninsule ibérique), les chapitres qui composent ce volume explorent le double mouvement de domination et de subversion au prisme de ce que nous appelons l’archive sensible. Ce concept permet d’envisager des archives relevant de mémoires intimes, familiales, domestiques, individuelles ou collectives, et qui en ce sens, se confrontent avec des vécus émotionnels comme sources de savoir.
En croisant questions théoriques et résultats de travaux de terrain, le volume contribue ainsi à penser l’apport et le rapport de ces sources à l’historiographie, tout en proposant une réflexion sur le concept même d’archive, qui l’ouvre à de nouveaux usages.

J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des ouvrages adaptés à vos centres d'intérêts.